comment faire fortune malgrés la crise

Quand on était plus jeune, on rêvait tous de faire fortune et réussir sans diplôme. On se disait qu’il n’y avait rien de plus barbant que les études. Mais une fois grand, nombreux ont regretté le choix de ne pas s’être assez investi durant l’école. Toutefois, il ne s’agit pas d’une fin en soi. Si vous avez passé l’âge d’obtenir le carton sélectif d’embauche, il est en effet possible de réaliser vos rêves sans faire d’études très avancées. Mais comment faire?
Comment faire fortune sans avoir accompli de grandes études?

Pour faire fortune, commencez petit en voyant grand:

Il est vrai que l’étude en soi nous apprend beaucoup, malgré qu’une juste infime de ce qu’on a appris ne soit finalement utilisé dans la vraie vie. Toutefois, même si vous n’êtes plus sur les bancs d’une classe, n’oubliez pas que la vie est une suite d’études. Par conséquent, par les petites expériences que vous pourriez acquérir, vous monterez progressivement les échelons et ainsi viser ce que vous vous êtes fixé comme but : réussir.
Trouver votre point fort, dans la distribution peut-être ou dans la création, et garder cette ambition de réussir coûte que coûte.
Pour faire fortune, osez sauter le grand pas

Il faut se fixer des objectifs. Si votre rêve est celui d’être libre et indépendant dans ce que vous entrepreniez, soyez attentif à toutes les situations. Pour commencer, il n’y a rien de mieux que d’être autodidacte. On apprend en voyant les échecs et les réussites que ce soit les vôtres ou ceux des autres. C’est d’ailleurs la base de toute formation. Ensuite, sans diplôme sur votre CV, n’en soyez pas contraint à vous faire surpasser par les autres. Si vous vous sentez être qualifié, osez travailler à votre propre compte.

Pour faire fortune, restez éduqué:

Analysez votre situation actuelle: êtes-vous encore en plein cursus d’études et est-ce que la volonté d’être diplômé réside encore en vous? Il est préférable de persévérer. Au moins, vous aurez une garantie de sécurité. Mais si ce n’est pas le cas, ne voyez pas pour autant votre situation comme un obstacle à votre réussite. Rappelez-vous que l’éducation dont vous avez reçu jusqu’alors reste un fait qui vous aiguillera tout le long de votre parcours professionnel. Les décisions à prendre pour chaque action reflètent de votre personnalité, de votre intelligence. Ce sont des choses que l’on n’apprend pas en cours. D’ailleurs, un diplôme est une sorte de guide routier, mais à chacun de savoir, quel chemin devra-t-il prendre. L’influence de l’éducation pour réussir élargira votre chance à la fortune.

Pour faire fortune, ayez des alliés plutôt que des adversaires:

Porter de l’aide aux autres, être attentif, et visualiser les échecs des autres… vous pourriez apprendre de cela pour savoir comment vous comporter. En vous faisant des alliés, vous profitez d’un cercle social plus souple, plus compréhensif. Ainsi, votre capacité relationnelle se stabilisera au sein de votre projet.
De la création du projet jusqu’à la mise en fonction de l’activité, n’ayez crainte de rien, et restez objectif. Adoptez les bonnes mentalités comme la modestie et travaillez en tant que professionnel. Continuez d’apprendre chaque jour de votre vie et vos qualités feront surface facilement. C’est ce que bon nombre de ces capitalistes fortunés ont fait pour s’imposer dans ce monde où la compétition est d’actualité. Alors, pour faire fortune faites tout simplement comme eux.

les 4 règles à suivre pour booster votre productivité

Augmentez votre productivité

Le titre un peu provocateur va forcement en faire sourire plus d’un c’est évident mais cela est volontaire.

Cela permet de vous faire comprendre que le simple fait de redéfinir votre temps chaque jour vous fera en réalité gagner énormément de temps. Si vous souhaitez développer un business, vous épanouir personnellement ..Vous devez à priori mieux gérer votre temps .aie…..gérer veux dire, faire des efforts. Non pas dutout , gérer veux dire faire plus avec moins, faire différemment. Le principe 20/80 imaginé par un manager s’applique ici avec le temps. D’ailleurs cet article à été rédigé pour que 20 pourcents de vos actions vous apporte 80 pour-cents de bénéfices.  Alors bonne nouvelle , si vous êtes comme moi , un peu paresseux alors vous aller adorer ces outils. SI vous ne l’êtes pas alors, il va falloir penser comme un paresseux malin.

Prenez donc votre premier envol avec ces outils

C’est en germant nos graines que nous obtenons des résultats, et c’est en obtenant des résultats que nous nous construisons!

Cela va va peut être paraître difficile au début mais c’est en amorçant le mouvement que nous avançons ensuite plus facilement et plus rapidement….

Maintenant je vais vous livrez des astuces que j’ai découvert personnellement ou par le biais de mes connaissances.Ces techniques sont très simple à mettre en oeuvre et on peux obtenir des résultats rapidement en appliquant ces règles…Seulement si vous…..

Passez à l’action

4 règles pour changer votre vie:

  • règle numéro 1 : Avant toute chose, Apprenez à planifier votre journée à la veille pour le lendemain. Il sera toujours temps de réajuster votre emploi du temps si des imprévus surviennent. De plus cela vous apprends à être plus flexible dans le temps.
  • règle numéro 2 : Séparer vos taches en différentes sections pour gérer son stress. Les taches qui ont des conséquences immédiates sur votre états émotionnel seront à prioriser en priorité en début de journée. Un étudiant en période d’examen préférera réviser d’abord puis sortir ensuite et non l’inverse! Pour cela, Je préconise de sectionner ses taches en 4:
  1. les problèmes urgent et importants (= ces derniers auront le plus d’impact sur votre vie émotionnel, c’est le poison mortel)
  2. les problèmes non urgent et importants(= les activités de prévention de planification )
  3. Les problèmes urgent non important (=appels téléphonique, courrier et rapport)
  4. les problèmes non urgent et non important (=activités gaspille temps et futile, passe temps agréable, loisir)

Prenez en considération qu’en priorisant la réalisation de vos taches de niveau 2 ( celles liés à la planification), vous réduirez significativement les taches de niveau 1 qui représente l’urgence et donc le stress. Donc pensez à faire les choses à l’avance.,!

  • règle numéro 3: Prenez une montre un chronomètre et minutez vos taches: consacrez au maximum 30 à 40 minutes à la réalisation d’une tache. Attention!!! Au dessus de 40 notre cerveau à tendance à perdre en concentration, alors ménagez vos meningues. De plus nous avons tendance à être plus efficace sur une période compressé de temps… Faites en l’expérience avec 15 minutes, 10 minutes puis 5 minutes successivement, vous allez voir votre productivité augmenter et votre capacité à vous concentrer augmenter intensivement en un laps de temps.
  • règle numéro 4: Alternez période d’effort et période de récupération. Soit 40 min de travail et 5 à 10 minutes de récupération, suivit de 40 min de travail suivit de 5 à 10 min de récupération et ainsi de suite. Durant cette période coupez vous à toute distraction et retirez vous dans une pièce calme de préférence. Sortir prendre l’air peut être une bonne alternative pour revenir plus concentré à votre travail.

l’art de se fixer des objectifs ou les 8 erreurs à ne pas faire

En début d’année nous sommes nombreux à nous poser la question : comment se fixer des objectifs ? Et quand arrive la fin d’année, nous réalisons bien souvent que nous n’avons pas atteint la plupart de ces objectifs.

visiteurs-et-objectifs

Je ne suis pas partisan des des bonnes résolutions de début d’année l’on ne tient jamais. Je préfère de loin me fixer des objectifs tangibles.

Tout le monde devrait se fixer des objectifs : c’est une façon simple d’aboutir à ses fins et de progresser. De plus c’est une façon de réfléchir sur son activité, de montrer où l’on en est, de donner des repères aux autres. Quelle que soit votre activité, vous avez matière à vous fixer des objectifs. Voici les erreurs les plus fréquemment commises et qui font que vous risquez de ne jamais atteindre les résultats prévus.

 

1. Se fixer trop d’objectifs

A vouloir trop en faire, on se perd. Si vous vous fixez trop d’objectifs, vous ne serez pas suffisamment focalisé sur chacun pour avoir une chance de les atteindre tous. Limitez-vous à 5 ou 6 objectifs principaux et vous décuplerez les possibilités de les réaliser.

2. Ne pas noter les objectifs fixés

On les évoque, on en rêve, on y croit mais nous oublions de les noter. Et ce qui n’est pas noté n’est pas réalisé. Prenez le temps de mettre noir sur blanc la liste de vos objectifs et vous aurez une chance supplémentaire de les réaliser.

3. Ne pas fixer d’éléments de mesure

Tout objectif doit être mesurable sans quoi comment pouvez-vous savoir si vous l’avez réalisé ? ‘Générer 10% de CA en plus’ est plus quantifiable que ‘Faire plus de CA‘ non ? Si vous n’arrivez pas à fixer une mesure alors revoyez l’objectif sous un autre angle.

4. Ne pas fixer de date d’échéance

Quand je me suis fixé comme objectif de publier un article par semaine sur le blog en 2013, j’avais bien précisé au 31 décembre 2013. J’ai plusieurs fois fixé le même objectif précédemment pour mes blogs et n’ai jamais réussi à l’atteindre car je n’avais pas de date butoir. Alors que c’est tellement simple à préciser.

5. Ne plus penser aux objectifs fixés

La principale cause d’échec en ce qui me concerne est de me fixer des objectifs, de les noter, et de ne plus les revoir régulièrement. Depuis que je prends la peine de tout noter dans mon outil de travail quotidien (Evernote), j’ai ma liste sous les yeux tous les jours et je revois chaque objectif régulièrement.

6. Ne penser qu’à un seul domaine

Se fixer des objectifs c’est se donner la chance d’atteindre un niveau de satisfaction personnel. Et en ce qui me concerne cela suppose d’avoir des objectifs professionnels comme des objectifs personnels. Fixez-vous par exemple comme objectif de gagner une heure par semaine pour rester avec vos proches. Votre efficacité y gagnera et votre vie personnelle aussi.

7. Ne pas chercher à réaliser des objectifs improbables

J’ai souvent supprimé de ma liste des objectifs qui me paraissaient impossibles à atteindre. Et pourtant c’est en allant au-delà de ma zone de confort que je progresse le plus. Rêvez, visez grand et vous ferez grand (et lisez Think Big de David Schwartz) !

8. Ne pas fixer les actions à venir

Fixer un objectif c’est bien, mais pour le réaliser encore faut-il savoir par quoi commencer. Indiquez la prochaine action à mener pour démarrer, même s’il s’agit de petites choses. Vous aurez l’impression d’avancer et cela vous motivera. Utilisez l’outil que vous voulez pour lister les actions, j’ai fait le choix du couple Evernote / Nozbe.

gérer vos comptes simplement

reussite-max.org (fichié excel)

J’utilise régulièrement ce fichier excel pour gerer mes comptes et noter ce que j’ai gagné et dépensé.

Cette feuille Excel comporte trois onglets, la première intitulée           « Recette » permet de noter au quotidien ses recettes et ses dépenses (si vous etes partisan de l’approche « une fois par mois je sors tous mes tickets CB et retrait » rien ne vous empeche d’y inscrire le total ce jour-là et rien les autres jours ca revient au même). Le deuxième onglet intitulé « Recette mensuelle » permet de faire un récapitulatif par mois et permet en particulier de visualiser mois par mois combien d’argent a été épargné. Un graphique est généré automatiquement sur la base de ces données.

 

un troisième onglet appelé « Budget » est plus comme un pense-bête, c’est une manière de noter mon budget prévisionnel et de pouvoir y revenir rapidement.

 

Cette feuille Excel est simple mais je l’utilise depuis plusieurs années et elle me permet de savoir exactement où j’en suis de mes dépenses et de mes rentrées d’argent, n’hésitez pas à me poser des questions et à la modifier en fonction de vos besoins, comme toujours dans la vie il faut trouver la méthode qui marche pour vous.

5 minutes pour donner du sens à votre vie

Road to SuccessQui que vous soyez et quelque soit votre age ou votre condition actuel, vous vous êtes senti parfois motivé à l’idée de réaliser un objectif de vie. Vous avez parfois réussis, parfois échoué mais vos réalisations ont inconsciemment échappé à votre choix personnel. Le sentiment de culpabilité: je n’aurais pas du faire cela…ma vie est foutu! votre voix intérieur vous laissant penser que vous n’avez pas ou peu de Control sur votre vie. rembobinez la cassette et demandez vous en tout premier lieu ce qui à motivé votre choix. Est ce votre famille, votre conjoint, votre ami(e)?

qui

 

De plus est ce que ce choix vous à personnellement impliqué aujourd’hui ? plus précisément avait t’il des conséquences sur votre propre avenir ou non?

 

La réponse est simple : si le premier choix à des conséquences direct sur votre avenir, alors vous devez laisser de coté votre réputation de bon serviteur et vous en remettre à votre propre condition qui est de décider.

 

Vous pouvez décider d’agir par rapport à vos contrainte, par rapport à vos proches et pour n’importe quel objet extérieur, mais votre action n’aura pas produit en vous un accomplissement strictement personnel.C’est vous qui voyez, mais personnellement, je préfère boire de l’eau salé d’abord puis boire de l’eau sucré pour le restant de ma vie.

 

Si vous n’êtes pas d’accord attendez vous à devenir une personne non accomplis et non éclairé des années plus tard!

 

Je ne vous dis pas que vous devez refuser de faire plaisir aux autres.

 

Par exemple, vous pourriez des demain décider de rendre des services a votre mère, à vos frère et sœur pour leur faire plaisir et c’est temps mieux (chouette ils en seront ravis!!!).

 

Moi même j’essaye d’être serviable aussi souvent que possible parce que c’est aussi important que de se réaliser croyez moi.Nous sommes des humains et pour cette raison nous devons nous entraider. Mais dieu merci, pour les choix qui vous implique personnellement, ne cherchez pas à faire plaisir aux autres! soyez dans ce sens un égoïste passionné! Car vous êtes l’artisan.

 

Créez votre propre vie et non celle des autres:

J’ai moi même refusé:

  • de suivre les études de médecine que ma mère m’avait imposé

si je leur avais obéis, Ils seraient fier de moi et me féliciterait de mes engagements sans se demander ce qui se passerait plus tard. Un métier qui ne me plais pas, une vie non épanouie et qui ne reflète pas la vision de ma future vie. or, J’ai du être plus rebelle que cela (rire!).

Si vous êtes intéressé par cette suggestion alors ouvrez cette porte .

 

exercice : trouver votre véritable passion:

 

  • Trouver votre voie: allongé vous dans une pièce de préférence calme ou vous pouvez vous détendre sans être dérangé. Coupez vous de toute distraction qui pourrait nuire à votre tranquillité. Par ailleurs, prenez une feuille et un stylo. Effectuez de profonde inspiration. Lorsque vous vous sentez suffisamment détendu fermez les yeux et imaginez vous vivre la vie de vos rêves. que voyez vous? que ressentez vous? qu entendez vous?  notez tout ce à quoi vous pensez, toutes les pensées qui viennent de votre esprit. Maintenant avec les informations écrite sur votre feuille faites un bref résumé en commençant par la phrase suivant je me sens vraiment vivre lorsque….ceci est votre raison d’être, votre pillé, votre fil conducteur.. La mienne est la suivante: ÉLEVER ET INSPIRER LE GENRE HUMAIN ! à votre avis, pourquoi ais je écris ce blog? Pour vous inspirer. Cela coïncide avec ma mission de vie et c’est pour cela que cela me plait.

 

  • Persistez si vous ne trouvez pas dés le début et vous trouverez. De plus je vous encourage à vous posez la question suivante lors de l’exercice ou même après si vous ne trouvez pas à la première tentative. Quel rôle unique ais je à jouer dans cet univers? Laissez les impressions venir à vous et notez les!!! (je le fait tout les jours et croyez moi ça vous donne de l’orientation, du Control)

 

  • Affiner plusieurs fois votre raison d’être et planifier vos action en fonction d’elle car elle est votre conception du monde, celle à partir de laquelle vous pouvez réaliser vos rêves.

 

  • Pensez à Martin Luther King, la raison d’être de ce personnage serait surement « défendre la ségrégation racial », c’est l’origine de son sucée. Lisez les biographie et voyez vous qu’il ont tous un sentiment profond d’agir. Ce sentiment est le ciment entre action et résultat. action===>Choisissez votre ciment résultat====>construisez votre maison (vous même).

Cela en vaut la peine, si vous avez un rêve.